Jennifer Berger: Une vice-championne qui vaut de l’or!

A l’heure où beaucoup d’entre nous rangent leurs motos au garage, il est temps pour Sports Performance de faire une rétrospective de Jennifer Berger, jeune pilote moto en Women’s Cup. Tout d’abord qu’est-ce que la Women’s Cup ? Il s’agit tout simplement du championnat de France féminin de moto sur piste, qui se déroule en quatre courses sur les plus grands circuits de l’hexagone : Le Mans, Magny-Cours, Carole et l’Anneau du Rhin.

Women’s Cup: un pari fou

Début de saison 2019, une jeune pilote nommée Jennifer Berger vient rivaliser avec les pilotes les plus confirmés au détour de quelques sorties sur piste. Suivie de près par certains moniteurs, une idée lui est alors proposée : participer à la Women’s Cup 2019. Un pari fou mais loin d’être inatteignable, puisqu’en quelques mois les sponsors sont trouvés et une team montée. C’est officiel, Jennifer Berger prendra le départ du championnat !

Pilote en entraînement  le matin sur circuit avec son coach
Séance matinale sur le circuit du Lédenon

Si la moto est un sport où la mécanique garde une place prépondérante, la condition physique du pilote reste cependant primordiale pour mener à bien une saison complète. C’est donc dans le cadre de la préparation de ce championnat que Jennifer et Sports Performance ont décider de travailler ensemble. Après une discussion et un testing précis permettant d’évaluer les besoins de l’athlète, on a pu lui proposer un entraînement de plusieurs semaines lui permettant d’améliorer sa condition physique. Un objectif commun : aborder les courses dans les meilleures conditions.

Le Mans

Première course mais aussi première fois sur ce circuit pour Jennifer ! Lors des essais libres, elle se rend compte d’un problème mécanique l’obligeant à adapter sa conduite… Ce dernier entrainera une chute heureusement sans gravité pour la pilote et sa moto. Les essais se feront donc entre réparation, recherche de la panne et prise de repère sur le circuit. Les belles histoires ne commencent pas toujours comme on le souhaiterait ! Malgré ces quelques problèmes, elle se qualifiera en 1’57, soit 18ème sur la grille et 9ème en 600cc.

Lors d’une course arrêtée à la suite de nombreuses chutes dans le Dunlop, Jennifer bénéficiera d‘un deuxième départ canon pour remonter de nombreuses places. A quatre tours de la fin, la voilà 2nde en 600 ! Quelques erreurs de trajectoires lui coûteront malheureusement trois places, la faisant terminer 12ème au général et 5ème en 600.

Une très bonne première course sur un circuit qui lui était inconnu jusque-là, mais qui lui aura permis de marquer ses premiers points.

Magny-Cours

La deuxième étape de ce championnat se déroule sur le mythique circuit de Magny-Cours. Après avoir passé le contrôle technique et les détails administratifs, il est l’heure d’attaqier les premiers essais sur ce circuit déjà connu.

Séance après séance, le chrono descend à coup d’ajustements techniques et de réglages sur la moto afin de finalement bloquer à 1’59.5. Un temps qui ne demande qu’à s’améliorer lors des qualifications du lendemain. Ce sera chose faite puisque notre pilote termine sa Q2 avec un excellent temps de référence de 1’58.3, qui la place en P9, 4ème en 600.

La course prend place l’après-midi même, dans des conditions idéales. Au bénéfice d’une erreur commise par une pilote placée juste devant, Jennifer remonte plusieurs places dès le départ ! Elle se retrouve ainsi en 2ème 600 dès le début de la course, avec la première loin devant. Une lutte acharnée s’installe alors entre cette pilote qui perd du temps à chaque erreur, et Jennifer qui assure une conduite quasi parfaite. Elle se retrouve ainsi derrière elle à trois tours de la fin. C’est lors du dernier tour que tout se joue. Arrivée au château d’eau, elle passe son adversaire par l’intérieur, ce qui l’a fait ressortir légèrement trop large. Elles se retrouvent alors au coude à coude à l’entame du dernier virage ! L’autre pilote bénéficie malheureusement d’une meilleure trajectoire ce qui lui permet de repasser en tête jusqu’à l’arrivée.

Bilan du week-end : une excellente 2ème place pour notre pilote !

Carole

Les premiers essais de ce week-end de course s’avèrent laborieux : roue arrière qui pompe dans la parabole, levier de frein en butée… Heureusement la team GM compétition est là pour trouver une solution à chaque problème qui se présente, de sorte que Jennifer puisse effectuer les meilleurs chronos possibles. Ce sera chose faite avec un temps de 1’08.5 sur un circuit qu’elle n’avait jamais roulé jusque-là. Les qualifications se déroulent sans problème majeur, et notre pilote reste dans les chronos de la veille, ce qui la place en P8, 3ème parmi les 600.

Ce début course s’effectue dans des conditions très particulières. Jennifer effectue un excellent départ qui la propulse en 2ème position 600, mais le drapeau rouge sera brandi quelques instants plus tard de suites de chutes nécessitant l’intervention de l’ambulance. Les commissaires de course décident alors de recommencer le départ avec le temps des qualifications comme référence. Voilà notre pilote de retour sur la grille à sa 3ème place. Malgré un bon démarrage, elle ne parvient pas à remonter ses concurrentes qui prennent de l’avance sur elle. Sur un tracé très technique et ne laissant que peu de place aux dépassements, Jennifer lutte contre un bras droit fatigué par les efforts des jours passés. C’est au mental qu’elle creuse l’écart avec la 4ème afin d’assurer sa position sur le podium. Et c’est en gérant sa course afin de terminer sur ses roues qu’elle franchit la ligne d’arrivée. Son mental lui aura permis de conserver cette 3ème place, qui a une saveur de victoire pour elle. La récompense est double puisqu’elle monte sur le podium du classement général à une course de la fin de ce championnat.

Anneau du Rhin

Préparation du grand final pour notre pilote moto

En abordant cette dernière étape, les calculs sont simples tant les écarts sont serrés entre les trois premières : qui gagne la course, gagne le championnat !

C’est sous un soleil de plomb que se déroulent les premiers tours de piste. Les premiers essais permettent de se réapproprier un circuit déjà connu, et par conséquent de travailler sur les sections faibles. À la suite d’une casse-moteur d’une concurrente en piste, les essais 2 seront malheureusement annulés. Tout se jouera donc lors des qualifications.

Ces dernières permettent de baisser le chrono à 1’37, soit en P10, 4ème en 600. La stratégie d’avant-course se met alors en place : préserver un maximum la moto, les pneus neufs ou presque, et éviter tout effort inutile sous la canicule.

L’heure du grand départ

L’heure de la course est là, et c’est une Jennifer confiante qui s’installe sur la grille de départ. Sûre de ses valeurs et soutenue par le team GM Compétition, elle sait qu’il ne faudra pas rater cette course malgré la pression du résultat.

Pilote en plein virage durant une course moto
Une bataille de tous les instants pour notre pilote

Le départ est lancé et la rapidité des concurrentes lui fait perdre quelques places. Elle se retrouve donc ralentit derrière une file de six motos, qu’elle doit passer au plus vite si elle veut conserver ses chances de podium.  A partir de ce moment se lance une deuxième course pour elle. Une à une, elle remonte chaque concurrente en analysant leurs trajectoires et les meilleurs moments pour les attaquer. Cette tactique se révèle payante puisqu’elle parvient à rallier la ligne d’arriver en 6ème position au général, 2ème en 600 !

Ce troisième podium lui offre un titre inespéré pour sa première participation en Women’s Cup : celui de Vice-Championne de France 600cc !

Une deuxième place qui vaut de l’or

Cette victoire symbolise la réussite d’une jeune pilote moto pleine d’ambition, qui aura toujours donné son maximum tant en préparation physique que sur la piste. Soutenue par ses proches et par le team GM Compétition, elle aura su répondre à toutes les attentes qui étaient placées en elle. Sports Performance tient à la féliciter pour cette excellente saison au plus haut niveau français de la course moto !

Pilote sur sa moto avec son coach
Sports Performance est fier de soutenir Jennifer Berger

pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto pilote moto